L'écrivain vu par la photographie ; formes, usages, enjeux

(Direction), (Direction), (Direction)

À propos

Les écrivains ont été parmi les personnages les plus photographiés, en dépit de leurs fréquentes réticences. Mais que voit-on des écrivains dans leurs photographies ? L'écrivain vu par la photographie entreprend une vaste réflexion, tant historique que philosophique ou sociologique, qui se propose de penser la représentation photographique des écrivains en relation avec la médiatisation de l'activité littéraire, mais aussi plus largement avec la photolittérature, c'est-à-dire le rapport complexe, entre fascination et répulsion, entretenu par les écrivains avec ce medium depuis ses origines.
Les portraits d'auteurs, la représentation de ses proches, de ses lieux de vie, voire de ses objets familiers, font depuis longtemps partie de l'écosystème de la vie littéraire, mais les photographies des écrivains sont demeurées une sorte de face cachée des livres. À travers 25 contributions illustrées, cet ouvrage examine comment la littérature, le journalisme, l'enseignement, la publicité et le monde muséal, usent de ces images. Son ambition est de montrer tout ce que la photographie a changé dans la relation des lecteurs aux auteurs, du milieu du XIXe siècle à l'ère du numérique.


Sommaire

Le portrait d'écrivain entre public et privé.
Les écrivains en groupes.
Incarnation d'une absence.
Présences médiatiques.
Patrimonialisation de l'écrivain.

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    David Martens, Jean-Pierre Montier, Anne Reverseau

  • Éditeur

    PU de Rennes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    02/03/2017

  • EAN

    9782753552159

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Longueur

    28.5 cm

  • Largeur

    22.5 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    1 469 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

David Martens

David Martens est professeur de littérature française (XIXe-XXIe siècles) à l'université de Louvain (KU Leuven). Il s'intéresse aux rapports de la littérature avec d'autres médiums et d'autres types de discours et pratiques, comme la photographie et l'exposition. Il coordonne depuis 2019 avec Jean-Pierre Montier, François Vallotton et Galia Yanoshevsky un programme de recherche international consacré au genre du portrait de pays.

Jean-Pierre Montier

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Jean-Pierre Montier est agrégé de lettres modernes, docteur ès lettres, spécialisé dans les rapports entre littérature et photographie. Il a enseigné à l'Université Rennes 2 dont il a été le vice-président. Il a signé chez divers éditeurs (PUR, Textuel, etc.) plusieurs livres majeurs sur l'histoire de la photographie dont Josef Koudelka : l'épreuve totalitaire, éd. Delpire, 2005 et L'Art sans art d'Henri Cartier-Bresson, éd. Flammarion, prix Nadar 1995.

Anne Reverseau

Docteurs en littérature française du XXe siècle,
Anne Reverseau et Nadja Cohen travaillent à l'université de
Leuven.
Anne Reverseau étudie l'esthétique documentaire en poésie. Elle
a récemment publié Le Sens de la vue . Le Regard photographique
dans la poésie moderne française (Pups, 2015).

empty